Sep 23

La mobilisation a payé.

Rassemblement pour un Renouveau Républicain

images

À plusieurs reprises au cours de la période estivale, tant dans la presse qu’en séance de Conseils municipaux, l’Association 3R du pays de Quimperlé a alerté les concitoyens de ce territoire sur une proposition émise par l’ARF (Association des Régions de France) et soutenue par le Gouvernement socialiste d’instaurer, à partir de 2017, une nouvelle taxe foncière régionale (TSER) touchant tous les propriétaires et toutes les entreprises.

Notre démarche ferme et résolue avait un double objectif : informer la population et inciter les élus du territoire à réagir en exprimant sans aucune ambiguïté une opposition à ce nouvel impôt. C’est ainsi que nous avons adressé une lettre aux 16 maires de notre intercommunalité, lettre restée sans réponse.

Seuls les élus adhérents de 3R ont exprimé officiellement une opposition à ce projet d’alourdissement de la pression fiscale dans un contexte économique et social tendu à l’extrême.

Grace à la réaction d’élus régionaux et de représentants des entreprises, mais aussi des élus locaux qui se sont mobilisés dans tout l’hexagone, nous prenons acte du recul de l’ARF et du gouvernement. Nous nous réjouissons de l’abandon de la TSER.

Notre association 3R restera néanmoins vigilante. Nous combattrons toute tentative d’alourdissement de la pression fiscale, tant pour les particuliers que pour les entreprises, comme nous l’avons fait pour la taxe foncière départementale qui s’aggrave d’environ 7,85% comme chacun peut le constater sur l’avis d’impôt 2016.

La mise en œuvre de politiques publiques indispensables à la vie du territoire ne doit pas se traduire par de nouveaux impôts qui freinent le développement économique. Il faut accentuer, à tous les niveaux, une baisse des charges et une meilleure utilisation des fonds publics, c’est-à-dire des impôts payés par les citoyens.

Sep 16

Quimperlé, Eglise Sainte-Croix

Bonheur et recueillement

 

Comment ne pas aimer cette ville, emprunte d’histoire et de douceur !

Mon Quimperlé, … à moi.

Mérimée, Balzac, Michelet, Stendhal,… elle est bien longue la liste des « voyageurs » qui ont, au terme d’un séjour à Quimperlé, tressé des louanges à son adresse.

Flaubert, en 1847, décrit notre cité comme « un sujet d’aquarelle, … une des plus agréables bonnes fortunes que nous ayons rencontrées de notre voyage ». Nous sommes flattés par de tels commentaires.

Quant à Jacques Cambry (1749-1807), bien connu et apprécié des Quimperlois, il nous éclaire sur Quimperlé : « Si le dieu du repos, si le dieu de la paix s’étaient choisi une retraite, elle eût été sur le bord de l’Ellé… Un médiocre revenu y faisait vivre dans l’aisance ; la chasse, la pêche, des promenades pittoresques, la chaire la plus délicate faisaient passer des jours heureux à l’homme assez sage pour préférer à l’éclat des grandes villes l’air pur des bois et des rivières ».

De la même manière, en août 1839, un jeune parisien de 18 ans, Fortuné Dubois découvre émerveillé les charmes de notre bonne ville : « Sa réputation n’est pas usurpée » écrit-il dans « Voyage en Bretagne« . « C’est bien la plus jolie petite ville qu’on puisse trouver : tout y est mignon et coquet. Située au fond d’une vallée, … elle a grimpée sur les coteaux qui la dominent… Toutes les maisons ainsi groupées sur deux ou trois coteaux viennent aboutir et entourer une place plantée d’arbres, et il n’est pas, jusqu’au nom des deux rivières qui s’y réunissent, l’Ellé et l’Isole, qui ne soient doux et gracieux comme l’aspect de la ville. Ces deux ruisseaux contournent la place et l’un d’eux se précipite en une longue cascade formée par la prise d’eau d’un moulin ; puis ils s’en vont vers la mer où ils portent quelquefois des chasse-marées caboteurs. »

Alain Kerhervé
(Extrait de mon livre « De Gaulle, ma boussole,
Quimperlé ma passion »)


Quelques photo de Sainte-Croix. Admiration !

29233_6_photo3_g abbatiale-ste-croix-quimperle-14048242450 page-11-18 quimperle-7 quimperle-abbaye_62 un-week-end-pour-decouvrir-pays-et-moulins

 

Sep 15

Alexy, de Quimperlé

Il est jeune, il est auteur, compositeur et interprète. Il met sa musique et sa plûme pour chanter l’actualité et la France.

Je vous propose de l’écouter et de le lire sur cette vidéo…

Articles plus anciens «