Gratuité TBK : des socialistes appuient la démarche de 3R

La section locale « Génération.s« , mouvement socialiste de Benoît Hamon, rejoint 3R sur la gratuité du réseau TBK.

Notre mouvement 3R (Rassemblement pour un Renouveau Républicain du Pays de Quimperlé) se félicite de ce soutien partiel des partis dits de « gauche« . « C’est important en terme de justice sociale et d’environnement, cela peut apporter de bonnes choses » précisent les responsables.

Nous regrettons que les autres élus et militants de la gauche socialiste représentée notamment par Michaël Quernez n’en fassent pas autant.

Mais 3R est déterminée à aller jusqu’au terme de sa démarche et propose, pour une première étape significative, que la gratuité s’applique dès septembre 2019 aux scolaires.

Alain Kerhervé

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • SIMPLICISSIMUS on 04/10/2018 at 16 h 55 min
    • Répondre

    Merci pour votre réaction. Je crois que j’ai malencontreusement appuyé là où ça fait mal, et si j’ai heurté votre sensibilité, veuillez m’excuser.

    Vous avez raison, je lis peu la presse: elle a le mérite d’évoquer l’actualité mais elle utilise parfois des prismes qui la pollue. Je privilégie donc l’observation et les relations humaines.
    -J’observe que les bus sont quasi vides
    -J’apprends par votre blog que ça coute des millions
    Ca interpelle, non? Montrez-moi l’article de presse justifiant cet état de fait, j’irai à Canossa…
    Encore deux questions:
    -Où trouve-t-on l’enquête préliminaire démontrant le besoin des intéressés, leur demande ou leur approbation?
    -La pléthore de grands bus qui parcouraient la ville au début a pratiquement disparu. Que sont-ils devenus? Stand-by? Musée?
    Par ailleurs, lecteur attentif de votre blog, j’ai pu constaté que je ne suis pas seul à partager le même point de vue (cf Mr Ricquebourg le 15 09 et Mr Lahuec le 27 09 pour ne citer que les plus récents) . Pour être parfaitement honnête, j’ai lu une fois ,(mais une seule)un commentaire en faveur de TBK; il devait émaner de l’un des deux ou trois usagers qu’on peut voir. Et ça remonte à loin.

    En conclusion, je suis convaincu de l’utilité des transports en commun, mais COHERENTS et BIEN ADAPTES. On est loin du compte…
    Nota: fut un temps, et sauf erreur, Mr Géronimi avait parlé d’un audit. Qu’en a-t-il été (je lis peu la presse bis)).
    Cordialement

    1. A la lecture de votre réaction, je suis persuadé que nous avons une vision voisine. Depuis plusieurs années, nous sommes les seuls à poser réellement le problème : le réseau est-il adapté aux besoins des habitants de ce territoire ? Nos propositions, y compris la gratuité, pour peu que les responsables de Quimperlé communauté nous écoutent, permettraient de le vérifier. Mais ce qui n’est plus supportable, c’est d’avoir un réseau qui roule quasi à vide (sauf scolaires). Dans la mesure où les recettes représentent 10% du budget d’exploitation, il nous faut se poser la question.

        • SIMPLICISSIMUS on 11/10/2018 at 17 h 21 min
        • Répondre

        Nous nous rejoignons en effet sur l’inadéquation observée. De ce fait, la question  » le réseau est-il adapté? » est obsolète (la réponse, non, étant avérée) car elle aurait du être posée avant la mise en place du projet. L’interrogation devrait-être: Comment remédier? La gratuité est, sans doute une des réponses imaginées, mais, pour ma part j’y vois plus une incitation qu’un indicateur ou un remède, et ça ne peut résoudre le problème du déficit, même avec des bus combles!…(A noter que les recettes es -qualité de TBK sont objectivement de 3% car le transport scolaire est une captation non significative).
        Une autre rustine pourrait être une participation symbolique et modique (1 €) ou un système » ticket around »?
        Par ailleurs le transport à la demande est un vrai besoin observé. De l’aveu même des chauffeurs (j’ai une expérience personnelle) TBK n’arrive pas à satisfaire. N’y-a-t-il pas à creuser là?

        Enfin, quid des questions pendantes: Article de presse, enquête préalable, audit, bus inutilisés?

        Merci et bon courage

    • Geronimi on 02/10/2018 at 19 h 54 min
    • Répondre

    Lisez BIEN la presse Mr simplicissimus et vous comprendrez la démarche de 3 R.

    • SIMPLICISSIMUS on 27/09/2018 at 17 h 33 min
    • Répondre

    Hop! Passez muscade! On espère masquer par la gratuité le fait que l’on gaspille 4 millions d’euros par an avec ce projet totalement inadapté aux besoins réels . Les mille malheureux euros perçus sont bien significatifs de ce fiasco. Au début, les recettes c’était rien; actuellement, c’est deux fois rien; avec la gratuité, on va sans doutes arriver à trois fois rien! J’attends avec impatience la prochaine évolution qui consistera logiquement à payer voyageurs pour les inciter à fréquenter ces magnifiques bus. Les candidats un peu éloignés pourront ainsi s’offrir un taxi pour rejoindre une station TBK, et les papas du projet pourront ,eux , se vanter de voir la fréquentation passer à quatre fois rien….

    1. Je pense qu’il faut bien analyser ce que nous proposons… et ne pas en faire une caricature.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.