Le fait du jour :  Macron embrasse l’Église

‘C’est un discours fleuve qui révolte pas mal de monde. Lundi soir devant la conférence des évêques de France, réunie dans la grande nef cistercienne du collège des Bernardins à Paris, Emmanuel Macron a déclaré vouloir « réparer » le lien qui « s’est abîmé » entre l’Église et l’État et a appelé les catholiques à « ne pas rester au seuil » de l’engagement politique. 

Pour Emmanuel Macron, ce « dialogue est indispensable » car « une Église prétendant se désintéresser des questions temporelles n’irait pas au bout de sa vocation », tandis « qu’un président de la République prétendant se désintéresser de l’Église et des catholiques manquerait à son devoir ».’

Pour ma part, j’approuve cette intervention du Président Macron. Dans ce cas, il vise juste car la France est de culture Chrétienne qu’il convient de respecter et de défendre.

Alain Kerhervé

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.