«

»

Déc 02

Séquence nostalgie : Le RER a 40 ans

Inauguration de la première ligne de RER qui traverse Paris d’Est en Ouest, par le président de la république Valery GISCARD d’ESTAING. Depuis la station Châtelet-Les Halles, le journaliste Michel CHEVALET s’entretient avec Christian GERONDEAU, l’auteur du projet.

vidéo

Belle inauguration à laquelle j’étais invité par la Direction générale de la RATP comme tous les Secrétaires Généraux des organisations syndicales représentatives. Bon souvenir dont il me reste cette belle médaille.

Derrière Valéry Giscard D’Estaing, Philippe Essig[*], alors directeur du réseau « métro ».

Comment est né le RER ?

« Delouvrier[**], mettez-moi de l’ordre dans ce bordel ! »

C’est par ce mot célèbre du général de Gaulle à son préfet en survolant la région parisienne au début des années 1960 que la réorganisation de l’Ile-de-France est lancée. Cela débouchera, une quinzaine d’années plus tard, sur la création de cinq villes nouvelles et d’un réseau express régional, le RER. Issus de lignes de banlieues existantes prolongées, les RER A et B sont interconnectées à la nouvelle station Châtelet – Les Halles, inaugurée le 8 décembre 1977 par Valéry Giscard d’Estaing. « Un réseau express régional de 92 km, Paris traversé en 12 minutes. Une capacité de transport, sans égale au monde, de 60 000 voyageurs dans chaque sens.

Alain Kerhervé


[*] En 1981, lors de la campagne présidentielle, il mènera, au sein même de la RATP une campagne partisane incompatible avec son statut de Directeur. Une fois François Mitterrand élu, Claude Quin, communiste réformateur, sera nommé Président du CA de la RATP (Excellent Président), et Philippe Essig, pour service rendu, deviendra Directeur Général de la RATP.

[**] Paul Delouvrier, né le 25 juin 1914 à Remiremont (Vosges) et mort à Provins (Seine-et-Marne) le 16 janvier 1995 (à 80 ans), est un haut fonctionnaire français sous la IVe et la Ve République, et l’un des principaux artisans de la planification qui a remodelé la France pendant les « Trente Glorieuses ».


 

(1 commentaire)

  1. ARNAUDON

    Bonjour,
    Il faut reconnaître que le Général de Gaulle, lorsqu’il se permettait un vocabulaire un peu osé, au moins ça aboutissait à quelque chose de concret, d’où la naissance du R.E.R. voici déjà 40 ans, dieu que le temps passe, nos années personnelles également…merci pour ce petit souvenir..CORDIALEMENT, GH. AM. ARNAUDON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>