Loi travail N°2 : une casse sociale

J’y étais. Non pas pour faire une petite balade malgré le soleil présent … comme un signe pour l’avenir.

Ma présence illustrait ma colère et ma détermination absolue de m’opposer à cette politique de « casse sociale » entamée par le gouvernement d’Emmanuel Macron. Son élection à la Présidence de la République, certes démocratique, n’a jamais été une manifestation d’adhésion majoritaire à son programme. Président de tous les Français, il devrait en tenir compte.

Cette première manifestation sur Quimperlé, mais aussi partout en France, est un avertissement.

Alain Kerhervé

Le télégramme

Ouest-France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.