Déc 30

Quel avenir pour TBK ?

Membre de la commission transports de Quimperlé communauté, j’ai souvent eu l’occasion d’aborder les conditions dans lesquelles doit se renouveler le contrat de « délégation de service public » relatif à TBK.

Sans revenir sur les remarques que j’ai toujours émises[1], notamment avec l’appui de 3R et de l’excellent travail effectué par Roger Géronimi, j’ai proposé qu’un organisme indépendant des structures actuelles de Quimperlé Communauté et de Buspaq puisse, en toute indépendance, faire le bilan du premier contrat TBK … et déterminer ainsi les conditions dans lesquelles l’exploitation du réseau peut être assurée dans l’avenir. J’ai alors soumis l’idée de faire appel à une filiale de la RATP, RATP Dev.

RATP Dev n’est pas inconnue sur notre territoire comme l’atteste l’extrait d' »Urbanmag » que je reçois régulièrement. Au moment du rapprochement entre notre interco et celle du Pays de Lorient, le moment n’est-il pas venu de prendre contact avec RATP Dev. C’est le souhait que j’émets en cette fin d’année.

Alain Kerhervé


[1] Notamment sur le coût d’exploitation de 4 millions d’euros


 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Simplicissimus on 11/01/2018 at 14 h 09 min
    • Répondre

    Il ne faut pas rêver. Jamais on ne pourra obtenir un bilan clair et impartial de l’opération tbk. Pas plus que le nom du responsable de cette gabegie. Seul un audit par un cabinet indépendant pourrait permettre d’y voir clair. Mais à l’initiative de qui? Sur quel budget? Mr Geronimo qui a déjà fait cette suggestion à peut-être une idée? Moi, pas.

    1. J’ai déjà proposé de faire un audit avec un cabinet indépendant pour établir un nouveau cahier des charges pour le renouvellement du contrat de « délégation de service public ». Ma proposition est aujourd’hui plus précise : RATP.dev, d’autant plus que cette filiale de la RATP gère déjà les transports collectifs de Vannes et Lorient. Maintenant j’attends… mais je serai, avec Roger Géronimi, vigilent et accrocheur.

    • ricquebourg on 03/01/2018 at 8 h 07 min
    • Répondre

    TBK semble un gâchis permanent pour le contribuable. Il est scandaleux que nos plitiques dilapident ainsi le fruit de nos impôts.

    • DUHAMEL on 30/12/2017 at 10 h 48 min
    • Répondre

    Il serait temps d’établir en toute impartialité un bilan de ce premier contrat. Le but étant d’améliorer la gestion de ce réseau

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.