Quimperlé. Grand débat national : une partie de l’opposition municipale propose une réunion

Pour le moment, aucun maire du pays de Quimperlé n’a annoncé, officiellement, qu’il allait organiser un grand débat national, comme le souhaite le Président de la République. À Quimperlé, une partie de l’opposition prend les devants et propose une date : le lundi 25 février.

Ouest-France 26 janvier 2019

« Grand débat national : des élus Quimperlois s’engagent » . À Quimperlé, trois élus de l’opposition, Serge Nilly, Marc Duhamel et Alain Kerhervé donnent le ton. Et l’écrivent dans un communiqué.

Ces trois  élus, sur les sept que compte l’opposition (dont le député Erwan Balanant) « invitent les Quimperlois à une réunion locale dans le cadre du Grand débat national » .

Les trois élus s’engouffrent là dans la brèche. Le maire de Quimperlé, Michaël Quernez, n’étant pas très « chaud » pour organiser une telle réunion, Alain Kerhervé et ses deux amis en ont donc saisi l’opportunité.

Cela pourrait également se produire ailleurs, avec une opposition qui prendrait les choses en main, si la majorité aux affaires ne souhaite pas répondre positivement à la demande d’Emmanuel Macron.

Cette réunion « permettra à chacun de débattre, de se faire entendre et de convaincre sur tous les sujets qui concernent la vie des citoyens, mais aussi sur les conditions de vie des habitants de ce territoire » .

La réunion se tiendra le lundi 25 février, à 20 h, à la Salle Ellé (la salle du conseil municipal), à l’Espace Benoîte-Groult au Coat-Kaër.

Pour tout renseignement complémentaire, contact au 06 60 03 32 23.

Le député se « félicite »

Contacté, le député, Erwan Balanant, qui n’a pas été associé à la démarche, se « félicite » toutefois de cette initiative. « C’est très bien que des citoyens s’emparent du sujet et qu’ils organisent quelque chose », dit-il. Il n’en dira pas plus.

En début de semaine, il avait convié l’ensemble des maires de la circonscription Concarneau-Quimperlé à une réunion sur ce thème du Grand débat national. Certains élus lui ont laissé entendre qu’ils étaient d’accord pour mettre cela en place. Il leur faut, maintenant, se coordonner.

Pour ce faire, Erwan Balanant devrait faire un point précis avec Sébastien Miossec, le président de Quimperlé communauté, qui devait, lui aussi, en discuter avec les élus de l’agglomération. Le député en fera de même avec André Fidelin, le président de Concarneau Cornouille Agglomération. Pour savoir qui fait quoi, où et quand.

(2 commentaires)

  1. Bonjour Alain.
    Je serai, bien sûr, présent.
    Bravo pour cette initiative.

    • Pascal PROUTEAU on 27/01/2019 at 18 h 09 min
    • Répondre

    Grande fumisterie nationale! Discutez, proposez, mais on fera quand même ce qu’on fait depuis 18 mois: démolir la France!
    Ce grand débat n’est qu’un os à ronger donné aux Français pendant qu’on leur pique leur gamelle!

    Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.