«

»

Mar 31

Une pression fiscale accentuée…

Conseil municipal du 29 mars...

Concernant les impôts locaux, taxe foncière et taxe d’habitation, j’ai dénoncé (Avec Soazig Cordroc’h et Marc Duhamel) un trop perçu de 2,1% par rapport à l’inflation réelle sur les trois dernières années. Notre légitime demande d’une correction* en 2017 a été rejetée par le maire Michaël Quernez. Il y aura donc cette année une nouvelle augmentation de 0,4% s’ajoutant alors au 2,8% d’augmentation de 2014 à 2016.

  • Inflation réelle : 0.5% en 2014, 0% en 2015 et 0.2 en 2016
  • Augmentation de la valeur locative : 0.9% en 2014, 0.9% en 2015 et 1% en 2016

Ce constat, nous devons également le faire pour Quimperlé communauté qui va, de la même manière, augmenter sa fiscalité de 0,4%.

Ce geste de portée symbolique, mais certainement appréciable pour les plus démunis, est donc rejeté par la majorité socialiste.


* L’Assemblée Nationale avait adopté une même position lors de la préparation du budget 2017, position défendue notamment par Valérie Rabault (Rapporteure générale de la commission des finances) et René Dosière, membre de la commission des lois.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>