Alarmant !

Il nous faut réagir et agir…

Issu des travaux de plus de cent chercheurs de quarante pays, s’appuyant sur plus de 6 000 études scientifiques, le dernier rapport du Giec (groupe intergouvernemental d’experts sur le climat) a été publié hier. Il est particulièrement alarmant.

Pour les experts, le monde est « à la croisée des chemins ». Au fur et à mesure que passent les années, le moment où la fenêtre de tir pour agir se refermera approche dangereusement : selon le Giec, si rien de réellement ambitieux n’est fait d’ici 2030, ce sera trop tard. Il faut donc, selon l’expression du WWF, un « big bang écologique » ou encore, selon les mots d’une experte du Giec, « un changement radical de comportements et de modes de vie, des actions très ambitieuses dans tous les domaines – énergie, industrie, gestion des terres, bâtiment, transports, urbanisme ».

Après la publication du rapport du Giec, ce lundi, Emmanuel Macron a demandé que « tout le monde agisse maintenant » contre le réchauffement climatique.

Si l’on sait qu’à l’échelle locale, de nombreux élus tentent de prendre le problème à bras le corps, leurs moyens restent limités. Néanmoins il nous faut agir, même à notre niveau, si petite que soit notre action. C’est un des objectifs du développement des réseaux de transport collectif, et pour ce qui nous concerne directement, il s’agit de TBK.

Un enjeux environnemental évident et indispensable.

 


Lire aussi : http://quimperle-passion.gaullisme.fr/gratuite-tbk


 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.