De Gaulle. Création d’une association et exposition en mai 2019 à Quimperlé

L’association « Général de Gaulle, souvenir et fidélité », nouvellement créée à Quimperlé par Alain Kerhervé, entend promouvoir l’homme et ses idées. Cela prendra la forme dès mai 2019 d’une exposition en présence de Michel Anfrol, président des Amis de la Fondation Charles-de-Gaulle.

« Général de Gaulle, souvenir et fidélité », c’est le nom de l’association que vient de créer à Quimperlé Alain Kerhervé. Une association dont il est le président et qui « à vocation à travailler sur le territoire de Quimperlé » mais qui aspire également à traiter des sujets dont la portée dépasse le découpage territorial. « Si on parle de fidélité, on sort de nos frontières géographiques ».

Gaulliste de conviction, auteur de « De Gaulle ma boussole… Quimperlé ma passion » et de « Une révolution en héritage, la politique sociale de Charles de Gaulle », Alain Kerhervé souhaite à travers cette association transmettre les valeurs et idées d l’homme d’État. « L’objectif c’est d’expliquer ce qu’il a fait ». C’est le volet « souvenir » de cette association. Le second axe, « fidélité », traduit l’envie d’expliquer « ce qu’il voulait faire mais qu’il n’a pas eu le temps de faire ». Une approche qui sera abordée via « un cercle de réflexion ». Reprenant la phrase du Général selon lequel « on ne fait pas de politique autrement que sur des réalités », Alain Kerhervé souligne vouloir analyser l’action de De Gaulle « par rapport à aujourd’hui et inscrit sa réflexion dans le cadre de la société actuelle ».

« Quand on fait un référendum, on en tire les conséquences »

Pour promouvoir l’homme et ses idées, la nouvelle association va proposer en mai 2019, sur une semaine du 4 au 11, une exposition au Présidial de Quimperlé. « La référence c’est le référendum du 27 avril 1969 sur la réforme du Sénat et la régionalisation ». Un référendum qui va conduire De Gaulle à quitter le pouvoir. « Quand on fait un référendum, on en tire les conséquences », note Alain Kerhervé. Cette exposition se fait en collaboration avec les Amis de la Fondation Charles-de-Gaulle, présidée par l’ancien journaliste Michel Anfrol. L’homme, qui a préfacé le dernier ouvrage du Quimperlois, l’a assuré de sa présence. Cette exposition va, en quatorze panneaux, expliquer les différentes périodes de la vie de Charles de Gaulle, présenter ses actions et son rôle politique. À cela, Alain Kerhervé va ajouter un document, sorte de catalogue d’exposition, qui permettra aux visiteurs de repartir avec une trace.

Ouverte aux jeunes générations

Pour Alain Kerhervé, l’objectif c’est aussi de faire connaître De Gaulle et ses idées aux plus jeunes. « Le gaullisme, ce n’est pas un truc de vieux combattants, il y a des jeunes attachés à la doctrine », assure le Quimperlois. L’association est ouverte aux jeunes générations. Il s’est aussi rapproché des deux lycées de la ville pour que les élèves puissent eux aussi venir voir cette exposition. L’association se dit prête également à venir présenter en classe différents aspects de la politique, sociale, étrangère menée par l’ancien président.

En 2020 (été), l’association envisage pour les 50 ans de la mort de De Gaulle, un voyage à Colombey-Les-Deux-Églises (Haute-Marne). D’ici là, pour mener ses projets à bien, l’association qui compte sur les adhésions à venir, lance aussi un appel aux dons. Objectif premier, couvrir les frais (800 €) liées à l’exposition.

Stéphane Guihéneuf
Le Télégramme (12/12/2018)


Pratique
Association « Général de Gaulle, souvenir et fidélité ». Dons par courrier au nom de l’association à adresser à Alain Kerhervé, 2 rue de Beg an Hent, 29300 Quimperlé. Renseignements au 06 60 03 32 23.


 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.