Un conte de Noël… à Quimperlé

 

« Il était une fois… ».  Tous les contes commencent de la sorte !

Donc, il était une fois une commerçante Quimperloise décidée à œuvrer pour l’ensemble de ses collègues de la haute-ville. A l’approche des fêtes de fin d’année, période propice à développer le commerce de proximité, elle propose lors d’une réunion avec les responsables de Quimperlé communauté (ex-cocopaq) qui transmet à la Mairie de Quimperlé* une action simple, peu coûteuse pour la collectivité et favorable (faut-il l’espérer !) à ce commerce de proximité qui a bien du mal à survivre à Quimperlé.

Son idée : flécher, aux carrefours routiers importants, la direction des commerces de la haute-ville.

La réponse fut brève et sanglante : pas de moyens pour…

Carrefour en haut de la Rue Thiers

Abasourdie de la réponse de l’adjointe en charge du commerce**, mais pas désespérée, notre commerçante dynamique prend l’affaire en main. Elle décide de faire elle-même ces fameux panneaux jaunes (plus de 100€ de sa poche) et charge son époux de les placer aux bons endroits… Et ça se voit !

La Mairie intervient après !

La Mairie vexée…

Dès ces panneaux posés, il est décidé*** de peindre la devanture de l’ex-restaurant chinois destiné à la destruction et d’apposer sur les fenêtres un camouflage portant à son tour la fameuse indication des commerces de la haute-ville. Le conte de Noël ne dit pas combien cela a coûté à la collectivité.

La leçon qu’il convient de retenir de ce petit conte de Noël, c’est que cette commerçante a eu tort d’avoir raison avant le pouvoir local.

Bravo Madame !


* Problème de visibilité des petits commerces mainte fois soulevé auprès des élus.

** Réponse positive de Nadine Constantino… mais sans un seul euro de la Mairie… et limitée à la période des fêtes de fin d’année.

*** Qui, la Mairie, l’intercommunalité ?

Espoir 2017

Que voulons-nous pour 2017 ?

  • Que cette nouvelle année atténue les souffrances et apporte plus de paix dans le monde,
  • Que cette nouvelle année réduise, dans notre « cher et vieux pays », les inégalités sociales tout en favorisant le travail et en reconnaissant

    L’existence d’une Nation est un plébiscite de tous les jours, comme l’existence de l’individu est une affirmation perpétuelle de vie*.

    les fruits légitimement acquis,
  • Que cette nouvelle année mette un terme à la déliquescence de l’Etat et redonne à la fonction présidentielle son indispensable présence tant pour tracer l’avenir de notre Nation et que sur la scène mondiale.
  • Que 2017 nous apporte la fierté d’être tout simplement Français.

 

« Nous prétendons faire de la France ce qu’elle doit être suivant sa vocation, je veux dire un modèle et un guide quant à la condition des hommes » (Charles de Gaulle)

Alain Kerhervé


* Ernest RenanQu’est-ce qu’une Nation (1882)


 

L’hôpital de Quimperlé, quel avenir ?

Je vous livre ci-après le communiqué de 3R paru ce matin dans la presse locale. Il marque le début d’une période de réflexion et d’actions des habitants , accompagnée par notre association « Rassemblement pour un Renouveau Républicain » et de ses élus du territoire*.

 

OF de ce jour


* Les élus Quimperlois Serge Nilly, Marc Duhamel et Alain Kerhervé ont adressé une lettre sur ce sujet au Maire de Quimperlé également Président du Conseil de Surveillance de l’hôpital de Quimperlé.