«

»

Oct 23

La taxe d’habitation, impôt injuste !?

Un impôt injuste pour une justice de classe

La réforme était loin de faire l’unanimité mais Emmanuel Macron en avait fait une promesse de campagne permettant d’augmenter, affirme-t-il, le pouvoir d’achat des ménages. Les collectivités locales, elles, ont toujours critiqué cette idée puisque ce sont les premières bénéficiaires de cet impôt. Mais, sans aucune surprise, l’Assemblée Nationale a bien voté la suppression de la taxe d’habitation pour une large majorité des Français.

Il convient de rappeler que l’argument essentiel avancé par le gouvernement porte sur le thème : « la taxe d’habitation est un impôt injuste. »… pour qui ? Pour 80% des Français. Et les autres 20% vont continuer à payer un « impôt injuste ». Cherchez l’erreur !

Une suppression de la taxe d’habitation en trois étapes

Malgré les critiques qui lui ont été faites, la réforme sur la taxe d’habitation a été adoptée le 21 octobre 2017 par les députés dans le cadre de la loi de Finances 2018. Ce n’est pas une surprise puisque le parti d’Emmanuel Macron détient la majorité absolue à l’Assemblée. Néanmoins, la réforme est passée avec seulement 65 voix pour et 14 voix contre : 79 députés ont donc voté contre 577 qui y siègent.

Mais où sont les députés ? Le changement radical de majorité n’a pas modifié les habitudes des parlementaires.

Incroyable, mais vrai.

Alain Kerhervé

 

(2 commentaires)

  1. DUHAMEL

    On supprime la taxe d’habitation en grande partie pour ceux qui en sont déjà exonérés. Les classes moyennes, c’est à dire les contribuables que l’on presse par habitude continueront à la payer. Pour ce gouvernement, les PIGEONS DE LA RÉPUBLIQUE ont encore un peu de plumes.

  2. boks

    ce qui prouve qu’on peut gouverner qu’avec 79 députés, il y en a prés de 500 en trop !
    quant à l’injustice de la TH, n’en parlons pas, mais personne ne veux la réformer ou la supprimer pour TOUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>